Je suis très fière de vous présenter mon petit secret qui sera ma master pièce de cet été : le gilet Phuki !

C'est un patron de Mélina Letipanda (vous pouvez la retrouver sur son blog, sur sa chaîne de podcast, sur Ravelry et son groupe) que j'ai eu le plaisir de tester en avant-première afin d'en détecter d'éventuelles erreurs, approximations, etc. Perso, à part quelques remarques sur l'aisance des bras, je n'ai pas eu grand chose à dire ! Il sort aujourd'hui et je ne peux que vous le conseiller (d'ailleurs, je vais le suggérer à ma mère pour un mariage cet été).

IMG_6700J'ai fait la taille XS ; pour le corps j'ai fait la longueur préconisée qui tombe parfaitement (voir la photo de dos plus bas) et pour les manches, j'ai essayé au fur et à mesure pour qu'on ne voit pas mes coudes quand je plie les bras. Et c'est possible car on les tricote en rond, aucune couture dans ce gilet.

C'était la 1ère fois que je faisais des finitions en i-cord et j'aime beaucoup ; c'est un peu long mais vraiment très propre.

IMG_6488C'est cette dentelle sur les pans avant qui donne son nom au gilet : "phuki" veut dire "algues" en grec.

IMG_6491Pour tricoter ce gilet, j'ai choisi de prendre le fil du partenariat de Letipanda avec la boutique Madlaine. Il s'agit de la gamme de fingering Albireo chez Vegan Yarn (51% coton bio et 49% bambou) ici dans le coloris Windmill Valley. J'aime beaucoup cette couleur changeante dans le fil qui donne un camaïeu et non pas un aplat de vert. Pour ma taille XS, j'ai eu besoin de 2 écheveaux.

Je n'ai pas l'habitude de cette couleur mais elle me plaît ! En tout cas, la composition du fil est légère et bien plus agréable que du 100% coton, j'apprécie vraiment. En bref, ce gilet est parfait pour les soirées d'été, je sens qu'il va beaucoup être porté !

IMG_6703Pour rester dans la couleur verte, juste un petit retour sur la course connectée Le Défi des foulées. Il s'agissait de s'inscrire sur le site, de brancher son application habituelle de running et de cagnoter de l'argent au profit des tortues marines de Polynésie. Chaque kilomètre parcouru (marché ou couru) rapportait 1€ à l'association Te mana o te moana (dans la limite de 30 000€ que sponsorisait la fondation Natures et découvertes), je ne pouvais pas laisser passer ça ! Plus de 37 200 km ont été parcourus ; monsieur tortue a couru 12,3km et pour ma part j'ai étrenné mes nouvelles baskets rôôôses avec 10,2km. Je suis très contente de nous ;-)

TONV1089